clebs

La vie ... la mort ...

C'est mardi, le ciel est d'un bleu pur, c'est pour Oyat et moi, la matinée promenade hebdomadaire au canal en compagnie de Ginette et Gala.

 

La radio s'allume automatiquement quand je démarre et j'entends la sinistre nouvelle : Maurane n'est plus !

Quelle foutue année 2018 ! Comment peut-on mourir par un temps pareil ?

 

J'apprends la nouvelle à Ginette et nous évoquons quelques souvenirs.

L'eau, le ciel, les chiens, les canards, la vie prend le dessus, elle est belle, le soleil nous réchauffe.

 

De retour à la maison, je m'arrête devant la boîte à lettres, coupe le moteur pour mieux entendre Maurane chanter le "Prélude de Bach".

Dans la végétation, de l'autre côté de l'entrée, une autre boîte à lettres est squattée depuis des années par des mésanges charbonnières.

A chaque printemps, Gérard rappelait aux facteurs de ne pas déranger cette petite famille ailée.

 

Depuis toutes ces années, 10 ans peut-être, je n'avais pu observer que 2 fois un des parents rentrer et sortir du nid improvisé.

 

Ce matin, dans la voiture avec Oyat derrière, en compagnie de Maurane et de Bach, ce sont les 2 parents que j'ai vu aller et venir plusieurs fois.

 

Des larmes de tristesse et de joie m'ont brouillé un peu la vue de ce joli manège, oui décidément la vie est belle !



08/05/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres