clebs

Frédéric Dard.

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire découvrir la dernière phrase du livre "La queue en trompette" de San Antonio.

C'est la première fois que j'en lis un en entier parce que dans l'histoire, il y a un ... chien .

Ce n'est pas un chien ordinaire, c'est un digne auxiliaire de SanA, je ne vais pas tout vous raconter mais à la fin son ancien maître déclare être le géniteur de ce génie, ce à quoi Salami (c'est son nom) déclare :

 

J'espère que vous n'avez pas attaché le moindre crédit aux divagations de ce vieux fou !

Moi, un enfant d'homme ! Mais qu'on me traite carrément de con, tant qu'on y est !

La vérité sort de la bouche des ... chiens.



10/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres