clebs

Zoroastre

Il y a 2700 ans, en Iran, les zoroastriens décrivaient ainsi le chien dans leur livre sacré, l'Avesta :

 

Le chien a la patience du prêtre, l'instinct protecteur et la férocité du guerrier, l'endurance au travail d'un animal de labour, la gaieté du chanteur ambulant, le penchant pour l'obscurité du voleur, la témérité de la bête sauvage, la perfidie du courtisan et la tendresse de l'enfant.

 

Je ne suis pas vraiment d'accord avec tout mais il faut dire que j'ai l'habitude de Golden Retrievers et Labradors, futurs chiens d'aide et que pour ces chiens, les termes guerrier et bête sauvage sont complètement inappropriés.

Par contre patience, gaieté et tendresse sont des mots qui s'appliquent à merveille !

 

Mais ce qui est sûr, c'est qu'il y a longtemps que le chien est le meilleur ami de l'homme.

L'inverse n'est malheureusement pas toujours vrai, allez donc visiter les refuges ...



21/03/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres