clebs

Plus tard.

S'il faut prendre le temps de la réflexion avant d'adopter un copain quadrupède, faut-il pour autant remettre à plus tard le moment de passer à l'action?

 

Après la mort de mon chien, j'avais pris la décision de devenir famille d'accueil pour futurs chiens d'assistance. A l'époque, comme beaucoup, je ne connaissais que les chiens guides d'aveugles.

J'avais 35 ans, célibataire et me voyais m'engager dans ce projet quand j'aurais tout mon temps c'est-à-dire à la pension ... 30 ans plus tard. 

 

Puis j'ai rencontré l'homme de ma vie (le même qui m' a offert le livre "Uggie" du film "the Artist" voir l'article "A mettre entre toutes les mains") et c'est lui qui m'a convaincue de ne pas attendre.

 

Cela fait maintenant 11 ans que nous sommes famille d'accueil chez Dyadis, 11 ans de bonheur partagé avec les chiens, les autres familles d'accueil et les bénéficiaires de nos chiens (ils sont 7 à ce jour).

Allez donc jeter un coup d’œil sur "www.dyadis.org".

 

Alors prendre le temps de réfléchir, oui, attendre indéfiniment que le bon moment arrive, non.

Car qui sait si à 65 ans, ayant enfin tout mon temps, j'aurai encore l'envie, l'énergie, la santé pour me consacrer enfin aux toutous ?

 

Comme le constatait déjà Sénèque au tout début de notre ère :

la vie n'est pas trop courte, c'est nous qui la perdons.

Ce qui est sûr, c'est que moi j'ai déjà gagné au 11 ans.

 

QU'EST-CE QU'ON ATTEND POUR ETRE HEUREUX ?????



30/04/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres